Archives de catégorie : Les collections

Collections des BU INSPE

Le prisme de l’éducation

La Bibliothèque Universitaire de l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Education de Chamalières (BU INSPE Chamalières) a desservi l’école normale des instituteurs et institutrices puis l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) et enfin l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE). Sa mission de diffusion de la littérature jeunesse est étroitement liée à l’enseignement, aussi ses collections en littérature jeunesse reflète cette influence.

Cependant l’Education Nationale a, depuis plusieurs décennies, compris les qualités intrinsèques de la littérature jeunesse pour la construction de soi et l’éveil artistique. En conséquence, elle ne préconise plus uniquement les livres jeunesses en fonction de leur thématique mais également en fonction de leurs qualités littéraires et artistiques.

Ainsi, les collections de la BU INSPE Chamalières en matière de littérature jeunesse sont composés d’albums, de contes, de recueils de poésie, bande-dessinées et de romans jeunesses issus des listes établis par le Ministère de l’Education Nationale : 

« Ces listes de référence sont élaborées par des commissions ad hoc composées de professeurs des premier et second degrés, de professeurs-documentalistes, de formateurs, de bibliothécaires, d’universitaires, d’inspecteurs, de spécialistes de la littérature jeunesse. Établies par cycle, elles constituent des outils de référence utiles pour choisir des ouvrages adaptés aux niveaux, aux besoins et aux goûts des élèves, de la maternelle à la fin du collège.

 La lecture d’œuvres complètes, par l’adulte d’abord puis de façon autonome par l’élève, permet de donner des repères autour de genres, de motifs, de personnages, de séries, d’auteurs et d’accéder ainsi à une culture littéraire. Il s’agit de confronter fréquemment les élèves à des œuvres susceptibles de nourrir leur imagination, de susciter leur intérêt et de développer leurs connaissances.

Les listes sont régulièrement actualisées et enrichies. »

Pour en savoir plus, consultez les critères de sélection des listes du Ministère de l’Education Nationale :

Ce prisme « éducatif » a été renforcé par le don de 10 000 livres jeunesses de Canopé 63 (ex Centre Régional de Documentation Pédagogique), dont la politique documentaire était elle aussi mise au service des enseignants. Ce don comprend notamment les collections héritées du Pôle Régional de Littérature Jeunesse de Clermont-Fd.

Par ailleurs, la BU INSPE Chamalières acquiert régulièrement des documents jeunesses abordant les thématiques suivantes : le genre, le handicap, la différence et l’exclusion, en cohérence avec les colloques organisés par l’INSPE.

Enfin, les BU UCA reçoivent chaque mois des dons de l’éditeur l’Ecole des loisirs, dons répartis entre les BU Lettres et les BU INSPE. Cela permet de proposer des nouveautés en littérature jeunesse sur un vaste territoire (BU Moulins, BU Le Puy, BU Aurillac) et de répondre aux besoins d’un public pluriel : étudiants en littérature jeunesse ; étudiants en sciences de l’Education.

Les albums et les autres documents sont décrits et localisés dans le catalogue national de l’Agence bibliographique de l’Enseignement supérieur (http://www.sudoc.abes.fr/).

Les ouvrages et documents sont disponibles en consultation sur place et en prêt à domicile :

  • à la BU INSPE Chamalières (36 Avenue Jean Jaurès, 63400 Chamalières)
  • à la BU du campus de Moulins (28 Rue des geais, 03000 Moulins)
  • à la BU du campus d’Aurillac (25 Rue de l’Ecole Normale, 15000 Aurillac)
  •  dans les BU Gergovia : RDC et 2e étage (29 Boulevard Gergovia, 63000 Clermont-Fd)

Le prisme poétique

La BU INSPE Chamalières accueille en ses locaux l’association la Semaine de la poésie.

Basée en Auvergne, cette association a été créée en 1986 par Jean-Pierre Siméon. Elle a pour but premier « une ouverture culturelle et éducative à la poésie contemporaine. Elle organise des rencontres avec des poètes dans les établissements scolaires, auprès du grand public et des publics dits « empêchés » sous forme de lectures-rencontres, lectures-spectacles… »

Le partenariat avec l’association permet de construire une offre riche et actualisée de poésie à destination de la jeunesse. En 2020, la BU INSPE Chamalières proposent prés de 500 recueils de poésies destinées à la jeunesse, en particulier les publications de l’éditeur de poésie contemporaine Cheyne.

Les albums et les autres documents sont décrits et localisés dans le catalogue national de l’Agence bibliographique de l’Enseignement supérieur (http://www.sudoc.abes.fr/).

Les ouvrages et documents sont disponibles en consultation sur place et en prêt à domicile à la BU INSPE Chamalières (36 Avenue Jean Jaurès, 63400 Chamalières).

Le prisme régional, les éditeurs locaux

La BU INSPE Chamalières acquiert les livres jeunesses édités par La Poule qui pond, éditeur clermontois qui propose deux collections :

« La collection plein de bestioles est composée d’histoires de créatures, de petits monstres et d’animaux aussi étranges qu’étonnants.

La collection des livres pour tous est composée d’albums dont la mise en page facilite la lecture, notamment pour les enfants dyslexiques et tous ceux qui apprennent à lire. »

De même, les BU de l’UCA (BU Lettres, BU INSPE Moulins et BU INSPE Chamalières) possèdent une cinquantaine de livres jeunesses de l’éditeur L’Atelier du poisson soluble, du Puy-en-Velay. Grâce à leurs thématiques originales et au soin apporté à la conception artistique du livre, plusieurs titres de L’Atelier du poisson soluble font partie des listes de littératures jeunesses préconisées par le Ministère de l’Education Nationale. Une exposition dédiée à l’Atelier du poisson soluble a eu lieu à la BU INSPE Chamalières en novembre 2021.

En cataloguant ces livres sur le catalogue national le SUDOC, les BU UCA entendent donner une visibilité nationale à ces deux éditeurs jeunesse.

Les ouvrages et documents sont disponibles en consultation sur place et en prêt à domicile :

  • à la BU INSPE Chamalières (36 Avenue Jean Jaurès, 63400 Chamalières)
  • à la BU du campus de Moulins (28 Rue des geais, 03000 Moulins)
  • dans les BU Gergovia : RDC et 2e étage(29 Boulevard Gergovia, 63000 Clermont-Fd)

Le Petit MeMo Illustré

En 2016, une journée d’étude fut consacrée à la maison d’édition MeMo à l’initiative du Master CELJG (Création éditorial des littératures de jeunesse et générale) pour parler de la naissance des albums et du travail d’éditeur au sein de la maison MeMo.

« C’est pour nous un grand honneur et un immense plaisir de voir cette maison étudiée par le master Création éditoriale des littératures générales et de jeunesse, et ses livres figurer dans un fonds public comme celui de la bibliothèque de Clermont-Université, après avoir donné tout notre fonds d’archives et de documents originaux à la bibliothèque municipale de Nantes. Parce que nous n’habitons que l’instant d’une vie une maison, nous la donnons en partage à tous ceux qui lisent, dans les pages de ses ouvrages, la liberté de penser et de créer, pour tous et pour chacun. »

Christine Morault, éditrice des éditions MeMo.

A l’occasion de cette journée, les étudiantes du M2 Création éditoriale (CELJG), en partenariat avec MeMo et le CELIS, ont conçu un ouvrage, un abécédaire intitulé Le Petit MeMo illustré.

Comme une sorte de catalogue, il présente thèmes, créateurs.trices et albums qui ont fondé la ligne éditoriale et l’image de la maison MeMo que nous connaissons aujourd’hui. En somme, il s’agit d’une biographie ludique et artistique sous la forme d’un abécédaire avec des illustrations reprises d’ouvrages publiés par la maison.

Pour petits et grands, universitaires et lecteurs curieux…

À consulter ici

La collection Bastaire

Disponible en consultation au centre de documentation de la MSH, le fonds Bastaire vient d’un don de Jean et Michel Bastaire qui ont collectionné tout au long de leur vie des documents de littératures populaires. Michel et Jean Bastaire, qui ont rassemblé cette collection à partir des années 1960, ont eu pour ambition de reconstituer la bibliothèque de leur enfance. Nés dans un milieu populaire, laïc et républicain, la lecture a pris très tôt une place importante dans leur vie et la Collection est un hommage au rôle de leurs lectures d’enfance dans la construction de leur vie d’adultes.

trappeurs couverture

Ainsi composé de livres, de romans-feuilletons, d’almanachs, d’illustrés, fascicules, d’albums d’image au encore de manuels scolaires, le fonds Bastaire retrace l’âge d’or de la littérature populaire de 1850 à 1940. La collection est complétée par les archives de Jean Bastaire liées à son travail de collectionneur et d’amateur érudit. Il s’agit non seulement des dossiers d’archives contenant les travaux préparatoires de Jean Bastaire sur ses publications liées au roman populaire mais aussi de tous les ouvrages critiques issus de sa bibliothèque personnelle et couvrant ce champ d’étude.

Ces quelques 7 000 documents présentent une véritable mine d’or. Fragiles pour la plupart, ils servent surtout à la recherche universitaire pour ce qui est de la proto-bandes dessinées ou des journaux destinés à la jeunesse.

En savoir plus sur Jean Bastaire et sa collection, cliquez ici

Fonds Grand prix de l’illustration

Depuis 2017, le Grand prix de l’illustration de Moulins fait don à la MSH de Clermont de tous les albums sélectionnés dans le cadre du prix. Créé par le Conseil général de l’Allier et remis lors du Salon de l’illustration et du livre jeunesse, ce prix a pour objet de récompenser la création dans le domaine de l’illustration. Il récompense une œuvre graphique illustrant un ouvrage pour la jeunesse, édité en France dans l’année qui précède la date de remise du prix et dont la singularité, la force créative et l’esthétique sont à distinguer.

Dans le fonds nous pouvons trouver par exemple ces quelques livres, tous lauréats (respectivement 2017, 2018, 2019).

Un grand jour de rien de Béatrice Alemagna publié chez Albin Michel

 

« Chaque jour ma mère écrit en silence et moi je tue des martiens. Enfin, j’appuie sur un bouton pendant des heures en pensant à mon père. »

Source : Albin Michel

 

 

Promenons-nous dans les bois de Pauline Kalioujny publié chez Thierry Magnier

promenons nous dans les boisUn livre-frise qui se déplie sur 5 mètres de long.

« Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas… ».

« Je mets mes poils. »

« Je mets mes griffes. »

Source : Thierry Magnier

 

Les riches heures de Jacominus Gainsborough de Rebecca Dautremer publié chez Sarbacane

« Je n’ai pas été un héros, et ma vie a été simple. Ce fut une petite vie, vaillante et remplie. Une bonne petite vie qui a bien fait son travail. Je t’ai bien aimée ma petite vie. Tu m’as donné une petite bûche, une patte folle et du fil à retordre, mais je t’ai bien aimée. »

Source : Sarbacane

Tous les documents sont en présentiels à la MSH.

Fonds E.V.E.

E.V.E. pour Enfance. Violence. Exil.


E.V.E. est un fonds thématique consacré aux albums du guerre à destination de la jeunesse. Initié lors du programme du même nom, il a d’abord été financé pour l’Agence nationale de la Recherche entre 2011 et 2013 avant d’être repris par la MSH. Aujourd’hui, E.V.E. essaie de rassembler tous les documents traitants, du point de vue des enfants, des conséquences de la guerre (comme l’exil), des ravages qu’ils peuvent vivre, du deuil, des souvenirs qu’ils ou leur famille peuvent garder. En ces temps de migrations dues à la guerre, ce fonds reste d’autant plus d’actualité.

Tous les documents sont disponibles à la MSH.

Le petit bestiaire des fourmis rouges

Lisez-le vite !

Il a été réalisé par :
Margot Adam, Marie Barbier, Lina Chabrol, Camille Chastang, Claire Daures, Coline Longo, Juliette Requin, Angèle Rousseau & Éloïse Rusch. Étudiantes du Master de Création des Littératures de Jeunesse et Générales.

Proposez des nouvelles entrées.

Les propositions sont à adresser à l’adresse suivante : lilij.crfb@uca.fr

Pour ne pas finir…

Il aura fallu non pas une, ni deux, mais bien trois promotions d’étudiantes du Master CELJG pour organiser la journée d’étude consacrée aux Fourmis Rouges et créer ce Petit Bestiaire. En trois ans et six étudiantes, ce bestiaire est passé d’une petite graine à un objet éditorial aussi vivant que la maison dont il s’inspire : Les Fourmis Rouges. En six ans d’existence, les fondatrices de la maison Les Fourmis Rouges ont créé un catalogue à leur image : vif, pétillant, malicieux, et aussi sérieux que les petites personnes peuvent l’être. Notre chance est d’avoir accès à toute la richesse de cette production grâce au fonds éditorial consacré aux Fourmis Rouges, à la Maison des Sciences de l’Homme. Ainsi, nous nous sommes imprégnées de cet univers pour créer un Petit Bestiaire à l’image de sa maison. La fourmilière étant toujours active et créative, ce fonds n’aura de cesse d’évoluer, et ce bestiaire continuera à vivre au-delà de sa journée d’étude. C’est pourquoi nous vous invitons à créer vous-mêmes vos propres définitions pour les animaux qui vous auront fait réagir, rire ou qui vous auront touchés. Ce Petit Bestiaire n’est pas exhaustif ; nous avons laissé certains animaux en liberté et d’autres continueront d’apparaître, au fil des publications, en fonction des notices que vous imaginerez pour eux. Margot Adam, Marie Barbier, Lina Chabrol, Camille Chastang, Claire Daures, Coline Longo, Juliette Requin, Angèle Rousseau & Éloïse Rusch.Étudiantes du Master de Création des littératures de jeunesse et générales.