Tous les articles par Hélène Veilhan

Lecture d’albums et parentalité : lire ensemble pour grandir ensemble

Journée d’étude interprofessionnelle, 6 juin 2019 – Clermont-Ferrand

Organisée par L’Agence quand les livres relient et l’association Ninie & Compagnie  avec le soutien de BibliAuvergne.

Programme : 

 

8h30

Accueil et café

9h00

Ouverture officielle

9h20

Introduction à 2 voix : Ninie & Compagnie et L’Agence quand les livres relient

9h30

Présentation du dispositif Premières Pages dans le Puy-de-Dôme

Par Christophe Torresan, directeur de la Médiathèque départementale du Puy-de-Dôme

10h00

Le tout-petit et son parent : histoire d’une relation autour de l’album jeunesse

Par Sophie Ignacchiti

Un bébé seul n’existe pas, il est ancré dans une relation à ses parents qui continuent à « porter » l’enfant même dans leur absence. Le tout-petit n’est donc pas seul dans sa relation à l’album jeunesse et la rencontre précoce avec cet objet précieux est imprégnée des relations bâties autour de lui et des transmissions familiales. Le parent par sa présence, sa culture, sa langue, apporte à l’enfant des indices dans la construction de la relation au livre, objet médiateur de relation sociale et porteur de constructions psychiques. Alors comment comprendre le rôle de la relation parent/enfant dans les premières rencontres avec le livre et accompagner cette dyade dans la découverte des richesses de l’album ?

Sophie Ignacchiti, docteure en psychologie du développement, psychologue de terrain, travaille en collaboration avec plusieurs structures petite enfance dans lesquelles elle accompagne des projets autour de l’accès au livre et de l’organisation des temps de lecture partagée.

11h15

Temps de lectures et regards de parents

Par Maureen Vasseur

Choisir ses albums, faire une place à chacun, accueillir les réactions et le cheminement de chacun, ouvrir un espace de confiance et de transmission, prendre le temps de la rencontre… Quelques jalons et observations d’une expérience de lectrice pour partager des lectures avec les enfants et avec leurs parents.

Maureen Vasseur est lectrice-formatrice de l’association Lis avec moi-La Sauvegarde du Nord (Hauts de France).

12h00

Échanges et questions avec Sophie Ignacchiti et Maureen Vasseur

13h30

À la découverte du Fonds Christian Bruel

Par Hélène Veilhan

Acquis auprès de l’éditeur en 2010 par le master de création éditoriale générale et de jeunesse (CELGJ) de l’Université Blaise Pascal, le fonds Christian Bruel — conservé au centre de documentation de la Maison des Sciences de l’Homme — rassemble l’ensemble des publications des deux maisons d’édition créées par Christian Bruel : Le sourire qui mord (1976-1995) et Être Éditions (1997-2009), soit environ 250 documents imprimés. Il est également composé de documents d’archives, témoins de l’aventure éditoriale de Christian Bruel.

Hélène Veilhan, conservatrice au centre de documentation de la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand.

14h00

Familles d’albums et albums de famille

Par Christian Bruel

La famille est le lieu de la reproduction, en de nombreux sens ! Elle est un creuset tant culturel qu’économique, politique, affectif et social. L’ordre des choses s’y trouve, c’est selon, perpétué ou modifiable. Et parce qu’il n’y a pas de psychisme sans représentations, celles de la famille, notamment dans les albums, sont un enjeu important.
En interrogeant le décalage persistant entre l’omniprésence d’une famille stéréotypée apparaissant comme une évidence naturelle dans nombre des livres pour enfants et la rareté des autres configurations pourtant légion dans la vraie vie, nous mettrons aussi en lumière des œuvres qui ne font l’économie ni du trouble, ni des possibles horizons puisque, comme l’écrivait Gaston Bachelard, « on ne veut bien que ce que l’on imagine richement ».

Christian Bruel est formateur sur la littérature de jeunesse, éditeur, auteur et concepteur de nombreux albums.

15h30

Quand l’album relie…

Avec Joël Meurie, Direction de la Petite Enfance de la ville de Clermont-Ferrand, Élodie Viannet, coordinatrice à l’ACEPP Auvergne (Association des collectifs enfants-parents-professionnels), Fanny Buffat et Samia Meradji des médiathèques de Clermont Auvergne Métropole.

Table ronde animée par Léo Campagne-Alavoine, directrice de L’Agence quand les livres relient

16h00

Défense et illustration des albums, ou quand images, textes et/ou voix des livres
permettent aux enfants de construire leur imaginaire

Conclusion de la journée par Nelly Chabrol-Gagne

Nelly Chabrol-Gagne, maîtresse de conférences à l’Université Clermont Auvergne (UCA), est également membre du Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS) et co-responsable du Master Création éditoriale des littératures de jeunesse et générales (CELJG).

Le petit bestiaire des fourmis rouges

Lisez-le vite !

Il a été réalisé par :
Margot Adam, Marie Barbier, Lina Chabrol, Camille Chastang, Claire Daures, Coline Longo, Juliette Requin, Angèle Rousseau & Éloïse Rusch. Étudiantes du Master de Création des Littératures de Jeunesse et Générales.

Proposez des nouvelles entrées.

Les propositions sont à adresser à l’adresse suivante : lilij.crfb@uca.fr

Pour ne pas finir…

Il aura fallu non pas une, ni deux, mais bien trois promotions d’étudiantes du Master CELJG pour organiser la journée d’étude consacrée aux Fourmis Rouges et créer ce Petit Bestiaire. En trois ans et six étudiantes, ce bestiaire est passé d’une petite graine à un objet éditorial aussi vivant que la maison dont il s’inspire : Les Fourmis Rouges. En six ans d’existence, les fondatrices de la maison Les Fourmis Rouges ont créé un catalogue à leur image : vif, pétillant, malicieux, et aussi sérieux que les petites personnes peuvent l’être. Notre chance est d’avoir accès à toute la richesse de cette production grâce au fonds éditorial consacré aux Fourmis Rouges, à la Maison des Sciences de l’Homme. Ainsi, nous nous sommes imprégnées de cet univers pour créer un Petit Bestiaire à l’image de sa maison. La fourmilière étant toujours active et créative, ce fonds n’aura de cesse d’évoluer, et ce bestiaire continuera à vivre au-delà de sa journée d’étude. C’est pourquoi nous vous invitons à créer vous-mêmes vos propres définitions pour les animaux qui vous auront fait réagir, rire ou qui vous auront touchés. Ce Petit Bestiaire n’est pas exhaustif ; nous avons laissé certains animaux en liberté et d’autres continueront d’apparaître, au fil des publications, en fonction des notices que vous imaginerez pour eux. Margot Adam, Marie Barbier, Lina Chabrol, Camille Chastang, Claire Daures, Coline Longo, Juliette Requin, Angèle Rousseau & Éloïse Rusch.Étudiantes du Master de Création des littératures de jeunesse et générales.

Les fourmis rouges

Le fonds Les fourmis rouges rassemble l’ensemble des publications de la maison d’édition Les fourmis rouges, créée par Valérie Cussaguet (éditrice) et Brune Bottero (chargée de communication) en 2013 à Montreuil.

Il est également composé d’une quarantaine d’affiches et d’éphéméras qui offrent un regard complémentaire sur le travail éditorial des Fourmis rouges.

Acquis en 2015 par le Master de Création éditoriale des littératures de jeunesse et générales (CELJG), le fonds est enrichi régulièrement par l’acquisition des nouveaux titres publiés par Les fourmis rouges.

                Avec humour et espièglerie, Les fourmis rouges déploient un univers qui repositionne l’homme, ses peurs et ses espoirs à une place plus modeste dans le monde du vivant. A partir de petites histoires où les animaux jouent les premiers rôles, de grands récits fondateurs ou de scènes de la vie quotidienne jaillissent des moments inattendus invitant à une plus grande sensibilité au monde.

Au fil des récits, chacun à sa place dans la fourmilière : hommes, plantes, animaux, Les fourmis rouges nous incitent subtilement à prendre soin les uns des autres et au même titre de la nature qui nous entoure.

Les albums et les autres documents sont décrits et localisés dans le catalogue national de l’Agence bibliographique de l’Enseignement supérieur (http://www.sudoc.abes.fr/).

Après les fonds Ipomée, Bruel (Le Sourire qui mord, Être) et MeMo, le fonds éditorial pour la jeunesse Les fourmis rouges est le quatrième à rejoindre les collections spécialisées contribuant à la poursuite d’un projet documentaire unique tourné vers l’acquisition, la conservation, l’exploitation pédagogique et scientifique de fonds d’éditeurs et d’éditrices à vocation patrimoniale.

Les ouvrages et documents sont disponibles en consultation sur place à la bibliothèque de la MSH (4, rue Ledru à Clermont-Ferrand – 3ème étage).

les fourmis rouges s’affichent

La BU de l’UCA a sélectionné une vingtaine d’affiches
retraçant l’histoire de cette jeune maison d’édition de livres pour la jeunesse basée à Montreuil.

L’exposition Les fourmis rouges s’affichent
accompagne la journée d’étude du 21 janvier 2019
consacrée à la maison d’édition jeunesse Les fourmis rouges
.
(Maison des sciences de l’homme).

Ces images illustrent la diversité du travail éditorial de Valérie Cussaguet et Brune Bottero qui explorent depuis 2013 l’album pour la jeunesse sous toutes ses formes, exploitant le potentiel infini de ce type d’ouvrage si propice à l’imaginaire.