Lecture d’albums et parentalité – À la découverte du Fonds Christian Bruel

Par Hélène Veilhan

Acquis auprès de l’éditeur en 2010 par le master de création éditoriale générale et de jeunesse (CELGJ) de l’Université Blaise Pascal, le fonds Christian Bruel — conservé au centre de documentation de la Maison des Sciences de l’Homme — rassemble l’ensemble des publications des deux maisons d’édition créées par Christian Bruel : Le sourire qui mord (1976-1995) et Être Éditions (1997-2009), soit environ 250 documents imprimés. Il est également composé de documents d’archives, témoins de l’aventure éditoriale de Christian Bruel.

Le centre de documentation de la Maison des Sciences de l’Homme rassemble des fonds documentaires aussi bien généraux que spécialisés à destination des membres des laboratoires qu’elle héberge. Parmi ces fonds spécialisés se trouvent des fonds éditoriaux de littérature de jeunesse dont fait partie le fonds Christian Bruel, acquis pour le Master de Création éditoriale des littératures de jeunesse et générales (CELJG) de l’Université Clermont Auvergne (UCA).

Albums de la maison d'éditions Le Sourire qui Mord
Albums publiés par Le Sourire qui Mord

 

Le projet est de rassembler l’ensemble des publications de plusieurs maisons d’édition ayant marqué la littérature de jeunesse ; pour l’heure s’y trouvent Ipomée, Les fourmis rouges, MeMo et les deux maisons d’édition  fondées et dirigées par Christian Bruel : Le Sourire qui mord et Être. Ce projet répond au besoin d’avoir à disposition le fonds complet d’une maison d’édition pour les étudier et avoir une vision plus précise du paysage de l’édition de jeunesse. La disponibilité de ces ouvrages est en effet mise à mal par les tirages faibles ou les désherbages réguliers des bibliothèques qui rendent certains ouvrages difficiles à trouver puisqu’on ne leur prête généralement aucune valeur patrimoniale. Dans la mesure du possible, ces fonds rassemblent également des catalogues, des affiches et autres ephemera, qui soulignent l’activité d’une maison d’édition.

Albums publiés pas Être Éditions

 

Ces fonds sont décrits dans le catalogue SUDOC avec une dénomination spécifique qui permet d’identifier les documents qui en font partie ainsi que dans le catalogue CALAMES, lorsque des archives y sont associées.

Le fonds Christian Bruel rassemble environ 250 documents, allant des livres publiés par ses deux maisons d’édition à leurs traductions et aux éditions successives d’un même livre, par exemple L’histoire de Julie qui avait une ombre de garçon dont le fonds rassemble huit réimpressions.

Hélène Veilhan, conservatrice au centre de documentation de la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.