Lecture d’albums et parentalité – Présentation du dispositif « Premières Pages » dans le Puy-de-Dôme

Le dispositif « Premières Pages » a été lancé en 2009 par le Ministère de la Culture, à la suite du modèle britannique « Book Start » initié au début des années 1990. Il a pour objectifs de :

  • Réduire les inégalités dans l’accès au livre
  • Sensibiliser les bébés et les très jeunes enfants au livre
  • Favoriser la collaboration parmi les acteur.rice.s du livre et de la petite enfance
  • Valoriser la littérature jeunesse.

La Médiathèque départementale avait déjà comme priorité la petite enfance, avant que « Premières Pages » ne soit mis en place. Elle agissait en effet dans le cadre des compétences départementales d’aide sociale à l’enfance et aux familles et de protection maternelle et infantile, avec pour objectifs de sensibiliser à la lecture dès le plus jeune âge et de permettre l’égalité des chances, notamment en travaillant sur le développement du langage.

Le dispositif « Premières Pages » se compose de plusieurs actions :

  • « Ouvrez, ouvrez les livres aux bébés » : un album est offert à chaque naissance dans le département. L’objectif est de faire entrer le livre dans toutes les familles et d’en faire un objet familier ;
  • « Bambin bouquine » : des formations sont proposées aux professionnel.le.s de la petite enfance et de la lecture publique, notamment pour le développement de projets de territoire ;
  • « Au fil des histoires » : des lectures accompagnées sont réalisées dans les salles d’attentes de PMI afin de toucher les publics fréquentant peu les bibliothèques.

 

Ouvrez, ouvrez les livres aux bébés

Ce dispositif existe depuis 2005 ; depuis ses débuts, plus de 100.000 albums ont été offerts.

Les ouvrages offerts chaque année sont sélectionnés par un concours national auprès des auteur.rice.s et illustrateur.rice.s ayant publié au maximum trois titres ; ce concours reçoit environ 80 participations par an. La sélection s’effectue en deux temps : d’abord, un jury pluridisciplinaire (composé d’élu.e.s, de professionnel.le.s de la lecture publique et de la petite enfance, d’éditeur.rice.s, …) sélectionne cinq projets, puis les Puy-Dômois.es votent dans trois des réseaux départementaux de lecture publique. L’album lauréat est édité par le département et imprimé à 9 000 exemplaires, dont 7 000 vont aux familles et 2 000 aux bibliothèques et aux partenaires.

Cet album est envoyé aux familles par voie postale pour tous les enfants né.e.s ou adopté.e.s, environ trois ou quatre mois après leur naissance ; il est également disponible en version numérique. Cette opération reçoit de nombreux retours très positifs de la part des parents et des professionnel.le.s, mais l’envoi postal ne permet pas une évaluation efficace de son succès.

La Médiathèque départementale continue à réfléchir sur les modalités du choix de l’album ainsi que sur les méthodes de diffusion du livre et d’évaluation du dispositif.

Juju la tortue, de Boris Sabatier, album de 2018 pour “Ouvrez, ouvrez les livres aux bébés” dans le Puy-de-Dôme

 

Bambin bouquine

image de rlv-ennezat.reseaubibli.org

Cette opération a été créée en 2010. Elle consiste en un accompagnement sur trois ans par la Médiathèque départementale auprès des intercommunalités ou territoires qui se portent volontaires, des professionnel.le.s de la lecture publique et de la petite enfance ; l’objectif est de leur apprendre à monter des projets dans ces domaines spécifiques.

Dans le cadre de cette opération, la Médiathèque départementale propose deux jours de formation par an, fournit des ouvrages et des outils d’animation aux bibliothèques, assure un accompagnement personnalisé et met à disposition l’expertise d’une cheffe de projet « Enfance et lecture ».

L’accès à cet accompagnement est assorti de certaines conditions : en effet, pour en bénéficier, les bibliothèques doivent entre autres proposer une inscription gratuite et organiser des séances de lecture.

L’évaluation de cette opération montre que cette dernière crée de nouvelles dynamiques de territoire, ouvre les bibliothèques à plus de partenariats et les encourage à travailler avec d’autres.

 

Au fil des histoires

Cette opération existe depuis 2014 et consiste en des lectures individuelles dans les salles d’attente de PMI, donc auprès d’un public de 0 à 6 ans. Elle a pour but de conduire les parents à prendre conscience des capacités d’écoute de l’enfant et de l’influence de la lecture sur ses futures capacités de langage, en plus de les sensibiliser à la fréquentation des bibliothèques. D’après les parents et les PMI, cette opération est un succès dans le soutien qu’elle propose à la parentalité.

« Au fil des histoires » a d’abord été mise en place dans les Combrailles, avant d’être étendue à tout le département. En 2018, elle a touché plus de 1 400 enfants dans 19 lieux.

Le principe premier de cette opération est de ne pas s’imposer : le livre est en libre accès, la lectrice est disponible pour échanger avec les parents ou faire la lecture à l’enfant.

L’évaluation de cette opération reste cependant à établir : des comptes rendus de séance sont réalisés, mais souffrent de ne pas être encore exploités. De plus, du fait des restrictions budgétaires, cette opération n’a pas encore été pérennisée.

 

Le dispositif « Premières Pages » dispose en 2019 d’un budget de 64 000€ (45 000€ pour « Ouvrez, ouvrez les livres aux bébés », 4 000€ pour « Bambin bouquine » et 15 000€ pour « Au fil des histoires »), dont 10 000€ proviennent d’une subvention du Ministère de la Culture. Il bénéficie aussi d’une cheffe de projet « Enfance et lecture ».

La numérisation des albums sélectionnés par ce dispositif a été lancée il y a deux ans ; tous les albums ne sont donc pas encore numérisés, notamment pour des questions de droits. Cette numérisation est utile, notamment pour les étudiants en ESPE, ainsi que la diffusion vers certains partenaires. Les ouvrages numérisés sont accessibles dans la bibliothèque virtuelle de l’Université Clermont Auvergne qui, dans le cadre d’un partenariat, se charge gracieusement de la numérisation, ainsi que sur le site de la bibliothèque numérique du Puy-de-Dôme.

 

Ce dispositif souhaite non seulement accompagner les premières lectures, mais également soutenir les créateur.rice.s débutant.e.s. Cependant, le constat est que beaucoup de ces artistes ne continuent pas dans la voie de la création ; se pose alors la question d’un meilleur accompagnement et d’une meilleure insertion du dispositif dans la filière du livre, par exemple en travaillant davantage avec les maisons d’édition.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.